Redon. La Passerelle Du Port De Plaisance De Redon Se Dessine

Publié le 29/01/2021

Dans le cadre du projet Confluences 2030, lancé en partenariat avec Redon et Saint-Nicolas-de-Redon, Redon agglomération planche sur la réalisation d’une passerelle reliant les quais Surcouf et Jean-Bart. Le projet était une nouvelle fois au menu du conseil communautaire, lundi 25 janvier 2021.

Alors que le réaménagement de l’avant-port et la base nautique à Saint-Nicolas-de-Redon sont une réalité, Redon agglomération étudie depuis de nombreux mois la construction d’une nouvelle capitainerie, ainsi qu’une passerelle piétonne et vélo dans l’entrée du port. Cette dernière reliera le quai Surcouf au quai Jean-Bart au niveau de l’ancienne écluse. Il en était question lors du premier conseil communautaire de l’année, lundi 25 janvier.

« Les mobilités une priorité majeure »

« Dans ce projet urbain durable, les mobilités constituent une priorité majeure au cœur de Confluences 2030, et les modes doux sont la matrice de ce renouvellement urbain », a évoqué, en préambule, Jean-François Mary, le président de Redon agglomération. Pour améliorer les déplacements, la passerelle semble indispensable. Si les plaisanciers sont d’accord sur le principe, ils s’inquiètent du modèle tournant validé par l’architecte des Bâtiments de France. « La réalisation de la passerelle mobile et de ses aménagements constitue une première étape importante de reconquête des espaces publics et d’interconnexion des quartiers », soutient le président.

L’idée est de proposer une boucle complète autour du bassin. Ce projet est porté en comaîtrise par l’Agglo et la ville de Redon. Avec un coût estimé à 250 000 €. C’est la Ville qui réalisera la totalité des travaux. « Elle refacturera à Redon agglomération les dépenses engagées au prorata des domanialités. »

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous